Coach Omnium depuis 1991

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

Petite rétrospective de Coach Omnium

Les tempos

1991 : Création de Coach Omnium en pleins lendemains de la première guerre du golfe : pas la meilleure période pour lancer une entreprise… L’idée ? Proposer du conseil et de l’accompagnement aux hôteliers indépendants (95 % des hôtels à ce moment-là contre 82 % aujourd’hui), plutôt perdus à l’époque face aux chaînes. Il y avait une poignée de cabinets spécialistes de l’hôtellerie. Aujourd’hui, il y en a beaucoup plus et pléthore de consultants indépendants.

Au final, nous avons surtout travaillé à nos débuts pour les chaînes et de grandes entreprises. Yves Rocher est devenu notre premier client pour un travail de conseil sur la Ferme de beauté Yves Rocher. Le projet a ensuite été abandonné pour renaître il y a quelques années et devenir La Grée des Landes à La Gacilly. Le groupe Accor, via Novotel est devenu notre second client pour un travail sur l’écologie dans les hôtels (on ne parlait pas encore de développement durable). Entre temps, de très nombreux autres clients sont venus succéder aux premiers.

mac.minitelAnecdote : Pas d’Internet (le premier site dans le monde est né en décembre 1990, quelques mois avant notre création), mais il y avait le fameux Minitel. La collecte d’informations pour nos études de marchés était artisanale, la gestion de bases de données était chaotique. Nous avons adopté des Mac dès la création et cela dure depuis 25 ans, en ayant toujours le matériel le plus récent et le plus puissant. Nos premiers Macintosh (c’est comme ça qu’on les appelait) étaient dotés d’un disque dur avec 128 K de capacité, écran N/B et les fameuses disquettes 3″1/2. Enfin, il n’y avait pas non plus de vidéoprojecteur. Les présentations se faisaient avec des transparents et des rétro-projecteurs. Pour leur donner de l’attrait, les transparents étaient colorisés à la main… et cela avait du succès !

1992 : Publication de notre premier livre-conseil « Créer un buffet de petits déjeuners » aux Editions BPI. D’autres ouvrages pratiques pour les professionnels suivront. Le dossier actualisé est disponible sur notre site : ici.

• Création la même année de « l’étude annuelle sur les chaînes hôtelières » pour la Revue Equip’Hôtel (liée encore alors au salon du même nom). A l’époque, nous éditions une fiche descriptive par chaîne. Nous créons également « l’étude annuelle sur l’évolution de la demande en tourisme d’affaires / MICE » (voir notre dernier bilan). Ces deux dossiers continuent à nous mobiliser aujourd’hui, à compte d’auteur : voir rubrique « BONUS« .

aquaform• Mise au point et création du « Parcours Aquaform® » (photo de la maquette à gauche), petite unité autonome aqua-ludique et de bien-être, qui propose 5 activités successives d’hydrothérapie, entièrement automatisées. Il sera placé dans des villages vacances et stations thermales, avant d’être revendu.

1993 : Publication d’un second livre-conseil « Rentabilisez votre prestation séminaires » car ce marché était déjà en pleine effervescence dans les années 1980-1990.

1995 : Le journal L’Hôtellerie nous confie l’entière rédaction du supplément économique trimestriel « L’Hôtellerie Economie », avec ses pages saumon et une quarantaine d’articles par numéro : analyses, enquêtes conjoncturelles, interviews, études de tendances,… sur la restauration et l’hôtellerie. Ce supplément paraîtra jusqu’en 2001.

• Coach Omnium réalisera également pour le journal L’hôtellerie, pendant plusieurs années : le Baromètre conjoncturel mensuel de l’activité de la restauration française qui durera 12 années (panel de restaurateurs interrogés chaque mois), ainsi que les Etudes sur les chaînes de restauration en France et sur les chaînes hôtelières intégrées et volontaires en Europe, prenant la suite de la Revue (même groupe de presse).

• Parution de notre 3e ouvrage « Développez votre clientèle de groupes de tourisme » aux Editions BPI.

1996 : Le groupe Sodexo nous mandate pour réaliser les visites-mystère de ses sites de restauration commerciale de prestige. D’autres départements seront concernés par la suite : Bateaux parisiens, le Lido, les restaurants des hippodromes de Paris, la restauration de la Tour Eiffel, la restauration des tournois de Roland-Garros, Lenôtre… Cette collaboration est toujours d’actualité.

• En 1996, le gouvernement lance les fameux dossiers de CDEC pour l’hôtellerie. Les investisseurs et hôteliers doivent demander une autorisation pour pouvoir créer un hôtel ou réaliser une extension. Pour cela, il faut joindre à la demande une étude d’impact, assortie d’une étude de marché et d’une véritable plaidoirie. Coach Omnium en réalisera plus de 350 jusqu’à la suppression des CDEC en hôtellerie en 2009. 98 % des dossiers élaborés et défendus par Coach Omnium seront acceptés par l’administration.

Anecdote : A l’occasion d’une mission dans un pays du Golfe pour développer un grand complexe hôtelier avec thalassothérapie, l’architecte partenaire avec qui nous travaillions, habitué à ce pays, insiste sur le fait qu’il fallait majorer les prix et demander 90 % d’acompte pour les frais et les honoraires. Il nous alertait sur le fait que dans tous les cas, ce type de clients (famille royale) ne payait jamais les soldes de facturation.

brochure
On imprimait une brochure commerciale. Aujourd’hui, Internet a balayé tout cela.

1997 : Création de l’Observatoire du tourisme d’affaires / MICE, avec notre partenaire Bedouk. Finalité : étudier les évolutions de l’offre, de la demande et des prix sur ce marché très spécifique, qui intéresse un grand nombre de prestataires. Coach Omnium conduit désormais seul cet observatoire. Les MICE représentent près de 40 % de notre activité pour des collectivités, des palais des congrès, des prestataires en séminaires et des chaînes hôtelières.

• Nous réaliserons et organiserons les conférences du Salon Bedouk pendant une douzaine d’années.

Anecdote : nous restituons une grande étude sur le tourisme et l’hôtellerie pour le Comité régional du tourisme d’une région majeure. A la fin de la présentation, le directeur de cet organisme prend le représentant de Coach Omnium à part et lui déclare qu’il ne paiera le solde des honoraires de la mission qu’en échange du versement de la main à la main de 50.000 francs (env. 7.500 €). La réponse fut non. Il a fallu engager un procès pour se faire payer, que nous avons bien entendu gagné. Le directeur du CRT a été remercié quelques temps après (sans que nous y soyons pour quelque chose).

1998 : La Caisse des Dépôts nous confiera les premières missions d’expertises et de contre-expertises de projets hôteliers et d’espaces de congrès pour lesquels elle est sollicitée dans le financement. Cette collaboration régulière dure encore aujourd’hui.

Anecdote : lors d’une mission en Russie en 1998, à Saint-Pétersbourg, pour auditer un grand hôtel de près de 650 chambres, géré à la russe selon les méthodes archaïques, le consultant de Coach Omnium rendu sur place se retrouve incognito en plein mois de novembre dans une gigantesque salle de restaurant. Il y a en tout et pour tout 6 clients qui dînent et …37 serveurs (en tenue avec nœud papillon) qui sont assis dans un coin de la salle, devant un poste de TV retransmettant une série américaine, sans se préoccuper de la présence des clients. Le consultant est d’ailleurs revenu de cette mission en ayant attrapé une fièvre de Malte, maladie douloureuse et rare en France. Les risques du métier. Dans les chambres surchauffées, il faisait près de 30°C pour – 18°C dehors. Dormir n’était possible qu’avec la fenêtre entr’ouverte. La guide d’accompagnement (qui ne s’appelait pas Nathalie comme dans la chanson, mais Irina) expliquait par ailleurs que les familles russes laissaient un feu allumé en permanence sur la cuisinière car le gaz était gratuit, mais qu’il fallait acheter les allumettes.  

1999 : Lancement de notre premier site Internet, conçu sur le logiciel Dreamweaver. Le coût pour créer un site — simple — par une agence spécialisée était près de 5 à 10 fois supérieur à ce que l’on trouve aujourd’hui. Aussi, réfléchissait-on un peu avant de se jeter dans l’aventure. D’autant qu’on ne savait pas quel impact Internet pouvait avoir sur l’activité d’entreprises comme la nôtre. Aujourd’hui, on le sait.

hotel.guest• Nous avions également dans un même temps lancé le site « Hotel Guest ». Il était voué à permettre aux voyageurs de s’exprimer sur leurs séjours dans les hôtels. Oui, c’était déjà avant TripAdvisor (né en février 2000). Mais, ce fut bien trop tôt et sans la technologie d’aujourd’hui ; le site a été retiré après 2 ans de flottement.

• Parution d’un essai par Mark Watkins, « Hôteliers, restaurateurs… si vous saviez ce que vos clients pensent de vous », publié à compte d’auteur. Un ouvrage au contenu sans complaisance, qui rappelait que l’on ne prend pas assez la peine d’écouter ses clients et que c’est source de perte de rentabilité. C’est banal de le dire aujourd’hui, mais à l’époque…

2000 : Réalisation de la première « Etude de notoriété des chaînes hôtelières » (intégrées et volontaires) auprès des « vrais » clients d’hôtels. Jusqu’ici, elle restait confidentielle et réservée aux souscripteurs (les chaînes). Cela changera prochainement. Cette enquête ciblée nous permet de bien mesurer le véritable impact commercial des enseignes et leur influence sur la clientèle. Cela nous sert, notamment, lorsque nous recommandons — en toute indépendance — des enseignes à des porteurs de projets hôteliers. D’autres études de notoriété suivront tous les deux ans en moyenne.

Anecdote : nous réalisons une imposante étude sur les clientèles d’une grande chaîne hôtelière volontaire. Méthodologie : interroger les clients d’hôtels ciblés en aéroports, car on y trouve sans peine toutes les typologies et tous les profils de clientèles hôtelières. Après nos explications sur la méthodologie, un administrateur de la chaîne s’étonne : « mais, pourquoi interrogez-vous des gens dans les aéroports ? Tous nos clients viennent dans nos hôtels en voiture ». Il était sérieux, en plus.

dix.ans2001 : Coach Omnium pour ses 10 ans, édite un livret avec des statistiques inédites issues de nos études, sous la forme d’un assemblage de cartes postales avec des dessins humoristiques.

2003 : Inauguration de notre bureau d’études à Lyon, qui permet de travailler plus facilement sur des missions dans le grand sud-est et en Suisse.

Anecdote : nous sommes missionnés pour mener à bien une étude sur l’hôtellerie et le marché hôtelier d’une grande ville de province, comme nous le faisons souvent. Un élu municipal insiste pour que nous affirmions bien qu’il faut créer un hôtel de luxe (même s’il n’y a pas de marché en suffisance pour le remplir), avec l’argument massif : « vous savez, quand Johnny Hallyday vient chanter chez nous tous les deux ans, il n’y a pas d’hôtel assez bien pour le recevoir, lui et sa bande ». Aujourd’hui, il est rare qu’un maire ne veuille pas un hôtel haut de gamme et parfois un restaurant étoilé sur sa commune. Il est généralement difficile de faire admettre aux élus qu’il faut des clients pour les faire vivre et les rentabiliser.

2004 : Création de notre filiale Coach Omnium & Spa basée à Nice, dirigé par Caroline Marcoux, une experte dans ce domaine. L’agence conçoit et étudie les spas, et réalise du conseil sur ce secteur.

revue
« L’Hôtellerie Economie », supplément élaboré par les équipes de Coach Omnium pendant plusieurs années et la Revue (ex-Equip’Hôtel) qui publiait notamment notre étude sur les chaînes hôtelières.

• Lancement d’un ouvrage interactif sur le site du journal L’Hôtellerie-Restauration, co-écrit avec Nelly Rioux, « Adaptez votre produit hôtelier à votre clientèle », qui apporte des conseils pratiques pour aider les exploitants hôteliers à mieux coller leur offre aux attentes des clients.

2005 : Conscients que l’hôtellerie française va mal et que ses clients sont de plus en plus insatisfaits — nos études et sondages le confirmaient sans cesse — nous prenons l’initiative d’organiser en septembre 2005 une grande conférence « L’hôtellerie française est-elle en péril ? ». Après une imposante médiatisation sur le sujet mais au final personne pour attraper la perche de ce qu’il faudrait faire, ce sera le déclencheur de la création du Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie et du Tourisme Français en juillet 2006. L’association, à but non lucratif, financera et publiera gratuitement bon nombre d’études et de dossiers utiles à l’attention des professionnels, mais aussi des articles critiques et démonstratifs sur son blog. Elle rencontre également un par un une centaine d’élus nationaux (sénateurs, députés) et demande à être reçue par chaque ministre successif en charge du tourisme pour évoquer de manière apolitique et non syndicale la situation de l’hôtellerie en France, et ce qu’il faudrait faire pour l’aider à se moderniser sur tous les plans (pas que dans l’offre).

2007 : Publication de notre premier Livre Blanc de la Modernisation Hôtelière et Touristique pour le Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie et du Tourisme Français, diffusé gratuitement. Il présente un constat sans détour et sans flatterie sur la situation de l’hôtellerie et du tourisme en France, et avance des propositions correctives ou progressistes. Un second volet sera publié en 2012, disponible sur notre site.  

2009 : Edition d’une grande « Etude inédite sur les attentes des clientèles hôtelières », en termes de confort et de prestations hôtelières.

2010 : Parution du « Livret sur la commercialisation hôtelière », qui assemble un grand nombre de conseils et de bonnes pratiques dans ce domaine, car la commercialisation n’est pas forcément bien maîtrisée par les hôteliers.

2012 : Lancement de notre second site Internet, avec la mise en place des « BONUS » : articles, études en ligne tous gratuits, sauf un dossier à acheter en ligne.

livre2• Parution de notre « Livret de la décoration et de la rénovation hôtelières », pour parler des grandes tendances pour valoriser l’offre hôtelière.

Anecdote : nous voyons débouler un matin de 2012, en trombe, quatre policiers déterminés venant faire une perquisition dans nos bureaux ! Motif ? Un concurrent — qui a fait l’objet de nombreuses lettres anonymes (lesquelles ont déclenché des enquêtes suivies de condamnations par la justice : évasion et fraude fiscal, abus de biens sociaux, etc.) et qui est bien connu de la brigade financière et la justice — a porté plainte contre X pour dénonciation calomnieuse. Evidemment, un des X (ou le X) désigné(s) par lui était …nous. Comment ennuyer facilement son prochain. Bien entendu, l’affaire a été classée sans suite nous concernant puisque nous ne sommes en rien concernés par les affres judiciaires de l’intéressé (dans tous les sens du terme) et que rédiger des lettres anonymes n’est pas le genre de la maison ! Mais, au moins nous avons gagné de voir en vrai comment se passe une perquisition. Pas tout à fait comme au cinéma.

2014 : Nous publions le « Livret de l’Innovation et des Tendances en Hôtellerie », qui comme son nom l’indique, présente les concepts et nouveautés qui gratifient l’hôtellerie et ses clients, tout en parlant également des fausses bonnes idées que l’on trouve ici et là.

2015 : Création de notre 3e site Internet, plus encore dans l’ère du temps et toujours avec les fameux BONUS. Il s’accompagne d’un tout nouveau logo.

LogoRENCONTRES.3• Nous adjoignons à notre activité un département « développement de la commercialisation », basé à Caen et dirigé par une grande spécialiste des ventes en hôtellerie et du yield management, Maureen Rodon.

• Nous organisons les premières Rencontres MICE à Paris, une après-midi destinée aux professionnels. Ce rendez-vous est consacré à expliquer, comprendre et informer sur les tendances du marché du tourisme d’affaires.


Toutes ces 25 années ont vu la réalisation d’un très grand nombre d’études par nos consultants et chargés d’études (notamment 2.700 études de marché/faisabilité, 380 audits d’exploitations, 350 études d’impact pour les CDEC), de missions de conseil, d’interventions d’accompagnement de projets, de sondages (près de 35.000 personnes interrogées chaque année en études qualitatives et quantitatives par téléphone et en face-à-face), d’audits commerciaux et de qualité, d’expertises et de conférences (plus de 850). Autant dire que nous connaissons bien le tourisme et l’hôtellerie.

press.booksNous avons travaillé un jour ou l’autre pour presque tous les groupes et chaînes hôteliers présents en Europe, pour beaucoup de collectivités (régions, départements, villes, communautés de communes, CCI), pour plusieurs ministères et agences d’Etat, pour des palais des congrès, pour des banques, promoteurs, compagnies d’assurances, pour des journaux et revues, pour des groupes de casinos,… et pour de nombreux porteurs de projets et hôteliers indépendants. Voir la page « nos clients ». Enfin, nous avons publié une vingtaine de livrets-conseil et un grand nombre de dossiers qui font référence dans le secteur.

Nos études et analyses sont également reprises par les médias (journaux professionnels et économiques, radios, webzines et la TV). Coach Omnium a déjà été cité plus de 7.000 fois !

Mais, assez d’autopromotion ! L’autosatisfaction n’est pourtant pas notre fort. Découvrez nos activités et nos spécialités sur notre site.

Coach Omnium est indépendant et libre. « Seule la liberté mène à la compétence ».


Vidéo rétrospective « clin d’œil » su les 25 ans de Coach Omnium (sur YouTube).