BONUS : Livret-conseil sur les petits déjeuners buffet

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

Pour des petits déjeuners hôteliers vendeurs

Coach Omnium propose ce livret-conseil sur les petits déjeuners à l’hôtel, véritable ouvrage pratique et astucieux pour les professionnels des hébergements touristiques, écrit par Mark Watkins.  

Les hôtels classés français servent annuellement plus de 125 millions de petits déjeuners à leurs clients, dont 2/3 sont français. Prestation longtemps négligée par les hôteliers, ces derniers commencent petit à petit à prendre en compte la réalité de la demande par leurs clients, et organisent des petits déjeuners de plus en plus plaisants, …même si de nombreux clients les considèrent comme trop chers et pas suffisamment valorisés.

A domicile / chez soi
Les Français consacrent presque 4 fois plus de temps à leur petit déjeuner depuis près de 50 ans : 5 minutes en moyenne en 1965 contre 19 minutes en moyenne en 2013. Les personnes qui « sautent » le petit déjeuner sont 4 fois plus exposées à l’obésité que les autres. Il reste encore 1 Français sur 5 qui ne déjeune pas le matin, mais contre 2 sur 5 il y a 20 ans.

Les raisons pour lesquelles les Français ne prennent pas de petit déjeuner (par ordre décroissant) :
•    manque de temps ou paresse pour préparer un petit déjeuner (65 %),
•    manque de temps ou paresse pour acheter des produits frais (pain, viennoiserie,…) (42 %),
•    boiront un café ou un thé en arrivant au travail (38 %), d’autant plus que de plus en plus d’entreprises disposent d’un distributeur à boissons chaudes.  

Dans les hôtels
A peine 5 % de la clientèle déclare prendre rarement ou jamais un petit déjeuner à l’hôtel (études Coach Omnium). Ils sont donc plus nombreux à déjeuner le matin à l’hôtel que chez eux. Nous avons tendance à répéter que le petit déjeuner est la dernière et seule offre vraiment festive dans un hôtel, tandis que la clientèle est désormais blasée par la restauration et d’autres prestations hôtelières. Ainsi, les clients y trouvent des produits qu’ils n’ont pas chez eux (ou qui demandent un effort à acquérir : par ex, chercher les croissants chez le boulanger), bénéficient d’une grande variété d’aliments (dans le cadre des buffets) et ont évidemment l’agrément de n’avoir rien à préparer ni à débarrasser / laver / ranger.

« « Le dernier souvenir de son séjour », « une prestation de première importance », « l’image de l’hôtel » », les clients d’hôtels n’ont pas assez de phrases en bouche pour dire l’importance qu’ils accordent au petit déjeuner en voyages professionnels ou privés.

D’une manière générale, un hôtel qui aurait un taux de captage inférieur à 90 % (proportion de clients hébergés qui prennent un petit déjeuner sur place), devrait se poser des questions sur la qualité ou le prix (ou les deux) de sa prestation. Toutefois, les clients qui fréquentent les hôtels super économiques sont 32 % à ne pas systématiquement prendre un petit déjeuner à l’hôtel (mais peuvent le prendre plus loin sur la route, dans un café, voire un fast-food), tandis qu’ils ne sont que 12 % en ce cas en 3 étoiles.

Plus globalement le petit déjeuner à l’hôtel est jugé important à très important pour 77 % des voyageurs, qui éviteront de passer à côté. Mais, 72 % des clients d’hôtels trouvent que les petits déjeuners sont trop chers dans les établissements français, soit avec un mauvais rapport qualité-prix, soit avec un prix disproportionné/exagéré par rapport au tarif de la chambre, soit pour ces deux raisons.  


Ce livret-conseil édité par Coach Omnium est destiné aux professionnels de l’hébergement (hôtels, résidences de tourisme, villages de vacances,…) qui souhaitent créer ou améliorer leur offre de petits déjeuners, mais aussi augmenter la fréquentation par la clientèle de cette prestation plutôt rentable. Il développe des conseils astucieux et propose des présentations de buffets de petits déjeuners avec un rôle suggestif et illustratif. Elles sont souvent adaptées à de petits établissements, mais peuvent très bien servir de base de réflexion et de conception pour des buffets correspondant à de plus grands hôtels.

Le principe voulu est de ne justement pas chercher à standardiser cette prestation pour laquelle il revient à chaque hébergeur d’apporter sa touche personnelle et sa créativité.

Ce livret-conseil, véritable ouvrage pratique professionnel — en 50 pages très documentées, illustrées et au contenu facile à appliquer — est une mine d’informations qui aidera les hôteliers à créer ou recréer un petit déjeuner actuel, vendeur, qui plaît à la clientèle, bon pour l’image de l’hôtel et qui sera très profitable. Son prix sera très vite amorti !

Il pourra également servir d’outil de formation au personnel et de guide des bonnes pratiques.

  • Comprendre les clients pour mieux adapter son offre (base : les études exclusives sur les clients d’hôtels et le petit déjeuner réalisées par Coach Omnium).
  • Pourquoi créer un buffet de petit déjeuner : qu’en attendent les clients ?
  • Comment créer un buffet de petit déjeuner sympathique ? Trucs et astuces
  • Comment mettre en valeur un buffet de petits déjeuners ?
  • Comment mettre en avant et vendre les petits déjeuners ?
  • Comment mieux rentabiliser cette prestation ?
  • Quel service apporter ?
  • …et bien d’autres sujets sont abordés dans ce livret pratique.

CADEAU : Téléchargez le Livret-conseil sur les petits déjeuners à l’hôtel source Coach Omnium obligatoire

Copyright 2014 Coach Omnium