Des hébergements alternatifs pour les hôtels

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

La solution pour diversifier son offre et épater sa clientèle

Un dossier réalisé par Coach Omnium

hebergement.alternatifLe monde de l’hébergement touristique a fortement changé depuis ces dernières années. Le mot d’ordre est devenu celui de la diversité. Quand chaque type d’hébergement était longtemps monolithique. Les campings ne proposaient que des emplacements pour tentes puis des bungalows, les hôtels des chambres et des suites (dans le luxe), les résidences de tourisme des appartements. On rencontre à présent un vrai début de créations hybrides sous le même toit. Avec des propositions de logements pluriels et variés pour chaque type de formule.

Les hébergeurs ne sont plus uniquement ancrés dans ce qu’ils faisaient jusque là. Ils sortent du conformisme. Voir notre autre article sur le sujet.

puce_fleche  Elargir sa clientèle par son offre…

Car on se rend compte que rien que pour l’hôtellerie, proposer seulement des chambres, immuables et non modifiables, ne s’accorde plus avec le fait d’accueillir des clientèles aux aspirations et besoins variés. Selon qu’ils soient clients d’affaires, familles avec enfants, personnes âgées, groupes d’amis, couples jeunes et moins jeunes, etc., les attentes et envies sont différentes.

La poussée de cette évolution est venue naturellement d’Internet qui personnalise à volonté. Qui encourage beaucoup d’innovations en permettant de vendre facilement et de montrer tout ce que l’on veut. L’ouverture d’esprit d’exploitants pionniers a fait le reste. Aussi, de plus en plus d’hôteliers ont choisi de créer des hébergements dits alternatifs et parfois insolites. En plus de leurs chambres.

On connaît l’aménagement d’étages avec des chambres à partager, façon auberge de jeunesse nouvelle génération. Elles sont adaptées aux unités économiques en centre ville. Les autres établissements qui ont de la place et un terrain disponible, voire un plan d’eau, se lancent dans d’autres offres complémentaires. Et en ce domaine, le champ est vaste et souvent iconoclaste. On trouve ainsi des yourtes, des cabanes ou lodges dans les arbres ou sur pilotis, des cabanes flottantes, des tipis, des tentes suspendues, des roulottes, des fustes, des tonneaux, des bulles transparentes, des grottes aménagées,… et même des igloos ou hôtels éphémères de glace dans le grand nord.

Objectifs ? Faire parler de son site/établissement, innover, raconter une autre histoire, être plus attractif, faire vivre des séjours surprenants, plaire, attirer, élargir sa clientèle, varier et augmenter ses revenus. Et le plus souvent, ça marche !

Ce dossier est destiné à brosser un aperçu rapide sur différentes solutions d’hébergement alternatif qui s’offrent aux hébergeurs de tout poil. Dont, en premier les hôteliers qui ont de l’espace et qui cherchent à mieux vendre, et à mieux rentabiliser leur affaire.

Car, l’avantage de ces hébergements additionnels est qu’ils ont souvent un prix de revient modéré avec un retour sur investissement rapide. Et beaucoup peuvent être installés sans permis de construire et promptement.

puce_fleche  Une étude intéressante sur le sujet…

Il n’existe pas de données de fréquentation des hébergements dits « insolites » en France. Toutefois, en 2013, le réseau « cabanes de France », regroupant un réseau de 750 hébergements insolites en France, a lancé une enquête afin de mieux cerner les attentes/envies des clients. Quelques résultats ci-dessous sont basés sur les réponses de 1.014 personnes ciblées. Plus de la moitié (53 %) ont déjà dormi dans un hébergement de ce type.

D’après cette étude, ce sont les cabanes dans les arbres qui attirent le plus les touristes à la recherche d’un hébergement insolite. Suivies, loin derrière, par les cabanes sur l’eau. Les touristes montrant un intérêt pour ce type d’hébergement sont à la fois à la recherche de tranquillité et de dépaysement.

Zoom sur les cabanes dans les arbres :

  • Parmi les touristes interrogés utilisateurs de cabanes dans les arbres : 54,6 % s’y rendent en couple et 40,6 % en famille.
  • Les clients favorisent plutôt les courts séjours : 71,6 % déclarent n’y passer qu’un week-end.
  • Le 1er critère de choix d’une cabane est l’environnement. A travers ce type d’hébergement, les clients sont à la recherche d’un cadre naturel (50 %), suivi par l’esthétisme et l’originalité de la cabane (27,6 %). Les services complémentaires proposés sont un critère déterminant pour seulement 3 % des interrogés.

graphique.etude.cabanes

adobe-pdf-logo  Téléchargez ici notre DOSSIER COMPLET sur les HÉBERGEMENTS INSOLITES et les descriptions des principales offres (cabanes, yourtes, tipis, roulottes, etc.). C’est cadeau !