BONUS 3 – ANALYSES

 

La Collection Coach Omnium : des articles, des analyses et des études publiques, que vous ne trouverez nulle part ailleurs

 

L’hôtel est-il devenu ringard ?

D’aucuns pensent que l’hôtellerie arrive au bout de ses possibilités, détrônée par de nouveaux concepts plus attirants. Il n’en est rien sur certains segments de clientèle, même si l’innovation s’impose.

 

Politiques et Tourisme : « Je t’aime, moi non plus »

La grande sphère politique française méconnaît furieusement le tourisme et cela crée un gros gâchis sur tous les plans, malgré les discours antalgiques sur « la France, première destination touristique mondiale ».

 

Les statistiques du tourisme : un mensonge d’Etat comme un autre

« La France, championne du monde du tourisme » ?  Un joli conte, mais totalement faux. Et on le récite depuis longtemps. Parce qu’il n’y a aucun moyen de compter les touristes étrangers qui fréquentent notre territoire et de savoir ce qu’ils y dépensent. En somme, on ne sait qu’une chose sur l’activité touristique : on ne sait rien.

 

14 explications sur les préjugés (faux et justes) sur Airbnb

Airbnb est la nouvelle bête noire des hôteliers et parfois des pouvoirs publics. S’il sert de bouc émissaires aux uns et fait l’objet de toutes les attaques, on dit beaucoup de choses sur lui, souvent fausses et inventées. Voici quelques explications pour détricoter la toile qui entoure Airbnb.

 

Hôteliers : les CRM sont votre meilleur ennemi

Les CRM (customer relationship management), aidées ou dictées par la technologie, deviennent la norme du marketing savant. Sauf que les consommateurs sont de plus en plus nombreux à ne plus en vouloir, ne plus en pouvoir. A peine nés, ils sont déjà has been, parce qu’on dépasse les bornes de l’acceptable.

 

Hôteliers : faut-il encore s’affilier à une chaîne ?

Depuis l’avènement des agences en ligne (OTAs) et des sites d’avis de voyageurs, les chaînes hôtelières ont commencé à manger leur pain blanc et la plupart sont discréditées commercialement. De quoi faire fuir des hôteliers, qui font leurs comptes et ne voient plus l’intérêt d’être affiliés à une enseigne qui ne peut rien leur apporter. 

 

Tourisme : le juteux marché des dossiers de complaisance

Dans le tourisme, les études et autres productions de complaisance sont monnaie si courante que l’on semble ne plus vraiment y prêter attention. Pourtant, ces entourloupes ordinaires discréditent le secteur et l’embrument pour mieux avantager ses commanditaires et ses auteurs, au détriment de tiers et de l’intérêt collectif.

 

Tromperie dans les statistiques hôtelières

Les baromètres conjoncturels hôteliers sont bien pratiques, voire nécessaires, pour suivre et apprécier l’évolution de la demande hôtelière. Mais, ce serait vrai s’ils étaient tous justes et honnêtes. Ce qui n’est malheureusement pas le cas.

 Comment concevoir un spa d’hôtel

Nombreuses sont les idées fausses qui viennent à l’esprit lorsqu’un projet de spa est envisagé dans un hôtel. Outre son coût, le spa d’hôtel, grand ou petit, doit être élaboré avec un top niveau d’exigence, si l’on veut qu’il rencontre le succès et soit rentable.

 

Des hôtels haut de gamme, comme s’il en pleuvait !

Le parc hôtelier français a vu le volume de ses hôtels 4 et 5 étoiles gonfler de 260 % en quelques années ! Mais il semble de plus en plus rare que l’on se demande si leur rentabilisation est possible et s’il existe suffisamment de clients pour les remplir au juste-prix. Appréciations sur le phénomène…

 

La lente noyade du classement hôtelier

Depuis la réforme des étoiles en 2009, après une affiliation presque massive des hôteliers au système à ses débuts, on assiste à présent à une forte érosion du volume d’hôtels classés : – 35 % en huit ans. Explications…

 

22 causes (au moins) de mortalité en hôtellerie

L’hôtellerie, comme tout secteur d’activité, a également ses fragilités, qui peuvent mener à la débâcle. Voici 22 causes (liste non exhaustive) de mortalité hôtelière, dont beaucoup pourraient être évitées avec du professionnalisme et du bon sens.

 

Les Otas, comment en est-on arrivé là ? 10 réponses (au moins)

Les agences de voyages en ligne (OTAs) ont pris le pouvoir commercial sur l’hôtellerie, dont les chaînes. Personne ne les avait vu venir et elles occupent à présent une place laissée longtemps vacante. 10 explications parmi bien d’autres…

 

21 péchés capitaux des futurs hôteliers

Les porteurs de projets d’hôtels, qu’ils soient expérimentés ou novices, commettent très fréquemment des erreurs dans la façon de les formuler et de monter leur business plan. En voici quelque unes, parmi les plus courantes…

 

L’impossible juste-prix en hôtellerie

Quoi de plus compliqué de fixer ses prix quand on est hôtelier… Faut-il faire comme les concurrents ? Comment connaître le seuil de rupture tarifaire au-delà duquel le client ne suivra plus ? Ne connaissant pas son prix de revient, cela se résume à un casse-tête que peu parviennent à résoudre…

 

Le benchmarking et le tourisme

On en a plein la bouche du benchmark, nouveau truc à la mode. Mais dans le tourisme, qui s’appuie sur un grand nombre de paramètres objectifs et subjectifs que l’on ne maîtrise pas, faire du benchmark équivaut le plus souvent à comparer des pommes et des oranges…

 

Que se passe-t-il quand il y a surcapacité hôtelière ?

On aime peu en parler, mais en dehors des prochaines périodes chargées comme les JO où l’on manquera d’hébergements touristiques, on observe un trop-plein d’hôtels dans les grandes villes, qui voient ou vont voir les taux d’occupation chuter, d’autant plus avec une cascade de nouveaux projets ici et là…

 

Le RevPAR, cet indicateur opaque et inutile

On en a plein la bouche… le RevPar est devenu l’indicateur vedette jargonneux, dont a pas envie de se passer. Sauf que s’il peut éventuellement servir d’indice financier (il correspond en fait au chiffre d’affaires hébergement), il n’a aucun intérêt sur le plan marketing : il masque l’essentiel de ce qu’il faut savoir et brouille les pistes. On vous explique pourquoi…

 

Innovation et tourisme : le syndrome de la roue carrée

Innover, se moderniser, se « technologiser », quoi de mieux pour aller de l’avant et se doter d’une image à la page. Mais parfois, il faut savoir ne pas aller trop loin sur ce registre. Beaucoup d’innovations ne sont pas non plus des succès…

 

L’hôtellerie se cherche de nouveaux horizons

Fini l’hôtel à la grand papa, conformiste et désuet ? Sans doute. On débride sa créativité pour faire dans le disruptif, le lifestyle et le « comme à la maison », quand on ne propose pas des hôtels hybrides et des hébergements insolites. De quoi se réjouir, sans doute…

 

Quand l’e-tourisme agace le tourisme, en 20 raisons

Les nouveaux opérateurs du Net et les technologues ont tout compris. Inscrits dans un marketing de la demande, ce qu’ils ont à offrir plaît bigrement à la clientèle et fait leur succès. Au détriment des professionnels du tourisme restés dans l’ancienne économie…

 

Les suspectes statistiques du tourisme mondial

« La France, première destination mondiale du tourisme ». On a envie d’y croire, mais c’est bien sûr faux. Pourquoi ? Parce que les méthodes pour le mesurer …ne le permettent pas. Donc, on reste dans la légende savamment entretenue par tous ceux qui ont un intérêt à ce que ce mensonge d’Etat ne soit pas contrarié… 

 

La restauration d’hôtels : un souci de longue date

S’il est souvent un caillou dans la chaussure des hôteliers, c’est leur restauration. Compliquée à exploiter, peu rémunératrice, chronophage, de nombreux hôtels ont pourtant la nécessité d’en proposer une. Comment faire alors ?

 

L’hôtellerie, autrefois berceau de beaucoup d’innovations

On a connu les premières auberges et relais de postes. Rien que du classique et du simple, pour des besoins rudimentaires des voyageurs de l’époque. Mais, on sait moins que de nombreuses inventions ont été lancées pour les hôtels ou y ont été testées pour la première fois. Petit inventaire sommaire de ces découvertes…

  

15 idées reçues fausses sur l’hôtellerie

Les idées reçues et les clichés, tous les métiers et secteurs d’activité en font l’objet. C’est normal. Incompréhension, méconnaissance ou simplement manque d’études de cas et d’expérience. Mais, ces faux qui circulent peuvent provoquer du mauvais et mettre des investisseurs et leaders d’opinion sur de mauvaises pistes…

 

15 idées reçues sur les chaînes hôtelières intégrées

Que n’a-t-on dit de mal et de faux sur les chaînes hôtelières et sur la surestimation de leurs qualités. Voici un petit traité des préjugés « vrais » et « faux » sur leur compte, de quoi y voir plus clair…

 

10 raisons pour lesquelles les clients d’hôtels vont sur les sites des OTAs

Le succès des OTAs, il est inutile de le rappeler. Qu’elles agacent ou qu’elles forcent l’admiration, il n’en demeure pas moins que ce qu’elles proposent sur Internet plaît indéniablement à la clientèle. Revue de détail sur le phénomène…

 

Quand les médias changent les comportements d’achat des clients d’hôtels

A force de crier au loup, il a fini par entrer dans la bergerie. Dénonçant des effets nuisibles provoqués par les OTAs, les nombreux articles et reportages dans les médias ont fini par retourner la situation contre les hôteliers. Il s’en est suivi de nouvelles mauvaises habitudes pour accepter de réserver en direct…

 

OTAs : une chance pour les hôteliers indépendants ?

Non contents de se plaindre de l’hégémonie des agences de voyages en ligne, les hôteliers indépendants autrefois surtout concurrencés par les chaînes, oublient que les OTAs leur donnent une visibilité qu’ils n’avaient pas et leur permettent de facilement se commercialiser… 

 

Les OTAs pervertissent le modèle commercial des chaînes hôtelières

Quand la vocation des chaînes hôtelières était jusqu’ici essentiellement commerciale, l’avènement des OTAs — que personne n’avait vu venir —, des comparateurs et des sites de commentaires en ligne change la situation et les met clairement en difficulté vis-à-vis de leurs franchisés…

 

L’avant et l’après Internet : qu’est-ce qui a changé ?

Dire qu’Internet a bousculé le tourisme et l’hôtellerie, serait enfoncer une porte ouverte. Voici un comparatif simplifié de ce qui a changé pour les hôtels comme pour les voyageurs…

 

RTT : le tourisme d’affaires ne lui dit pas merci

Avec l’apparition des 35 heures et donc des journées de RTT, le fonctionnement du tourisme d’affaires et des MICE a été totalement modifié. Fini les séminaires les week-ends et les voyages professionnels les lundis et les vendredis. Ce qui crée un étranglement de la demande sur les milieux de semaines…

Retour la page d’accueil BONUS