Les idées reçues dans le tourisme et l’hôtellerie

Idées reçues dans le tourisme et l’hôtellerie

Les idées reçues et les préjugés. Quelle profession ou quel secteur d’activité n’en connaît pas ? Le tourisme, l’hôtellerie et la restauration n’en sont évidemment pas épargnés.

Souvent, les idées reçues font sourire. Parfois, elles sont ridicules. Fréquemment, ce sont des contrevérités ou des erreurs. Dans certains cas aussi, fausses, elles sont dangereuses pour la bonne compréhension de la profession, voire pour ses intérêts. Mais, évidemment, elles peuvent également être justes, mais on ne sait pas alors sur quoi elles se fondent.

Ces idées reçues circulent communément par le bouche-à-oreille, par les réseaux sociaux, lors de conférences et de débats. Mais aussi, au travers d’ouvrages et d’articles de presse lus ici et là. Elles sont reprises par les médias qui ne vérifient pas ce qu’ils publient, ce qui est plus gênant. Lorsqu’elles sont erronées, elles sont le fruit de l’ignorance, de désinformations, d’interprétations, de manipulations ou encore de la bêtise, tout simplement. Pourtant, on leur donne souvent, à raison mais le plus souvent à tort, du crédit.

Sans retenue, mais aussi sans prétention, nous avons voulu détricoter un grand nombre d’idées reçues (une cinquantaine) maintes fois entendues, les rectifier ou les valider, à la lumière de nos propres études sur le secteur et auprès des clientèles que nous interrogeons toute l’année.

Bien sûr, ces thèmes peuvent être des sujets à débattre. Nous ne prétendons pas avoir raison sur tout. Mais au moins, nous avons la faiblesse de croire que le lecteur nous laissera la liberté de nos points de vue.

 

 

 

 

 

Copyright — Coach Omnium